Recherche
Abonnez-Vous
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
34 Abonnés
 ↑  
JMO-1914 à 1919
 ↑  
Découvrir
 ↑  
Amicale 45e RI
 ↑  
Historique du 45e RI
 ↑  
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER
Chantal KOOB/LEFIN
Paul LEFIN

 ↑  

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://45eri.lescahiersdhistoire.net/data/fr-articles.xml

5 Août 1914


Même emplacements des  compagnies et des bataillons
Instructions données par le Gal commandant la 8e brigade d’infanterie     n°31
« La situation est modifiée vis à vis de la Belgique. Le survol des avions est autorisé à de grandes hauteurs. Les reconnaissances de cavalerie peuvent passer la frontière dans des conditions spécifiées par le Gal en chef. (reconnaissance de cavalerie seulement forte d’un escadron au maximum). Les postes d’infanterie peuvent se rapprocher de la frontière sans toutefois la franchir jusqu’à nouvel ordre et nouer des relations avec les postes belges voisins. Les postes de douaniers peuvent fraterniser.
En tout cas il faut n’éveiller à aucun degré les susceptibilités d’une nation amie et alliée.

- Le même jour, le 5 août, le corps de cavalerie Sordet, qui passe sous les ordres directs du G. Q. G., est invité par lui à se porter de Sedan sur Neufcbâteau pour protéger cette partie du Luxembourg, et assurer la découverte vers Luxembourg et Malmédy. Le régiment de la Brigade Mangin (45e), qui se trouve à Sedan, lui est attribué comme soutien ; un convoi automobile  en assurera le transport.
Source: Le plan de  campagne française et le premier mois de guerre
par le Général LANREZAC

6 Août 1914


A 6h 00 le Lieutenant Col commandant xxxx  le Rgt reçoit communication de la copie d’un télégramme adressé par le Gal SORDET commandant le Corps de Cavalerie à SEDAN arrivé le 6 août à 1h 45  à la brigade

Le Lieutenant Colonel adresse aux chefs de bataillons l’ordre d’opération n° 1 établi d ‘après les indications du télégramme ci dessus énoncé
« Le Btn JEANSON (2e ) se rend à son cantonnement de VRESSE (Belgique) sur la Semoy où il arrive vers16 h »
«  Le Btn BOURDIEU (1e )avec une partie de l’E.M du régiment (secrétaire) embarque dans le convoi automobile  constitué par 40 autobus de la ville de Paris. Transport facile quoique donnant lieu à certaines observations d’ordre technique, qui motive de la part de l’officier chef de convoi l’envoi d’instructions aux btn »

COPIE DU TELEGRAMME

Débarquement à ALLE de la Cie MARLIER (4e) et de l’E.M du Rgt vers 16h 30. Les capitaines de cies MICHAUX  LUCAS et  DEVEAUX avec l’E.M du bataillon cantonne à ROCHEHAUT où elles sont conduites par la partie du convoi non rentré à ALLE. Mesure de sécurité rapprochée aux cantonnements de ALLE et de ROCHEHAUT
Le T.C et le T.R se rendent par route  par l’itinéraire VRIGNE aux BOISSAINT MENGES – ALLE
L’embarquement a eu lieu en dehors de la ville de MEZIERES à 4 km sur la route de SEDAN à hauteur du lieu dit de FONTAINE LA TRUIE. C’est là que les divers éléments du Btn BOURDIEU viennent se former.

Le Btn MARCONNET se rend directement d’après des ordres particuliers  de SEDAN à BOUILON où il cantonne. Dans la journée l’ordre général n° 1 de la 8e Brigade  est communiqué aux officiers   (voir ordre)
Accueil enthousiaste des populations belges
A 20h 30 un bulletin de renseignements confidentiel est communiqué au colonel ainsi que l’ordre n° 2 pour la journée du 7 août. Le Lieutenant colonel donne l’ordre d’opérations n°2  (voir ordre)

7 Août 1914


Départ des cantonnements de ALLE (E.M 1e Cie du 1e btn), VRESSE ( 2e btn)  ROCHEHAUT (1e btn 3 cies) BOUILON  (3e btn) à l’heure fixée et par l’itinéraire .
Arrivée aux cantonnements de JEHONVILLE  - SART – ACREMONT
Le btn JEANSON qui devait cantonner à OCHAMPS, par suite de modifications aux ordres du Gal Commandant le parti de cavalerie, est transporté en convoi automobiles aux cantonnements de SAINT HUBERT
½ section de la 3e Cie est détachée à PALISEUL dans la soirée pour y être mis à la disposition du commandant de la section radio télégraphique installée dans cette localité.

Date de création : 22/04/2009 ! 19:20
Dernière modification : 26/09/2010 ! 22:17
Catégorie : JMO-1914 à 1919 - Année 1914
Page lue 2398 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !