Recherche
Abonnez-Vous
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
34 Abonnés
 ↑  
JMO-1914 à 1919
 ↑  
Découvrir
 ↑  
Amicale 45e RI
 ↑  
Historique du 45e RI
 ↑  
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER
Chantal KOOB/LEFIN
Paul LEFIN

 ↑  

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://45eri.lescahiersdhistoire.net/data/fr-articles.xml

13 Septembre 1914 :

Sissonne_13_09_14.jpg

 Bataillon  BOURDIEU (1er )


Cantonnement à FISMES dans la nuit du 12 au 13.
Reste soutien de la 10e D.C dont l’axe de marche est FISMES, BASLIEUX les FISMES, MEURIVAL, ROUCY, PONTAVERT, JUVINCOURT, AMIFONTAINE,  SISSONNE

Le btn BOURDIEU embarque en autobus à 6 h , suit l’itinéraire COURLANDON, ROMAIN, VENTELAY, ROUCY, PONTAVERT, LA VILLE AUX BOIS, JUVINCOURT, AMIFONTAINE,  SISSONNE
Arrêt à LA VILLE AUX BOIS où l’ennemi est parti depuis une heure à peine.   
Arrêt à JUVINCOURT pour permettre à la 10e D.C de faire quelques reconnaissances.
Continuation de la marche en autobus jusqu’à SISSONNE
Arrivée à SISSONNE vers 18 h, cantonnement à SISSONNE avec A.P à la lisière N.O de SISSONNE ; la Cie Marlier est poussée jusqu’à la ferme de MACQUIGNY
Nuit tranquille.

Voilà  le récits  que nous font les instituteurs de Roucy en mai 1920

…L’occupation n’a duré que 11 jours (depuis le 2 sept ), jusqu’au 13 septembre 1914. A cette date notre victoire de la Marne obligea les Allemand à évacuer le village. Ce sont des dragons qui sont rentrés les premiers à Roucy, vers midi, suivis de prêt par des Spahis qui descendirent la côte au galop, donnant aux habitants un spectacle magnifique de l’intrépidité de nos troupes d’Afrique. Quelques Allemands se trouvaient encore à la sortie du village, à la gare, furent faits prisonniers.
Les mots ne peuvent d’écrire l’enthousiasme de la population, à l’armée de nos Soldats.

Le lendemain, le 45e RI de Laon, fit sont entré, mais ne put  recevoir aucun secours, les habitants manquant totalement de vivres, même de pain. Le ravitaillement ne suivait pas les régiments dans leur avance, les soldats étaient contraints  de se nourrir de carottes trouvées dans les champs de pommes de terre, etc…


Bataillon STRAUSS (2e)


Au repos à ARCIS le PONSART

BATAILLON MARCONNET (3e)

Départ de SAINT THIBAUT en autobus à 6 h pour MAIZY
– Débarquement des autobus à mi chemin, marche par GLENNES sur MAIZY
– Halte à MAIZY
Embarquement en autobus. Marche par PONTAVERT, LA VILLE AUX BOIS
Débarquement , marche par JUVINCOURT.
Cantonnement à la ferme de DAMMARY (3km N – N.O de JUVINCOURT)

Historique du 10ème Régiment de  Dragons

Le 13 Septembre, L’AISNE est franchie a PONTAVERT, et le Régiment traverse SISSONNE et le camp ; enlevant les provisions de l'ennemi et ramassant les isolés. Pointes et
reconnaissances sur la MALMAISON, la MAISON BLEUE ; sur MARCHAIS et sur EPPES.

Le 14 Septembre, retraite soutenue par le 10ème Dragons, dernier élément de la Division ; la retraite se fait au pas, afin de ne pas abandonner l'Artillerie. Par petites étapes, où l'on s'efforce de remonter l'état des chevaux, le Régiment se porte vers le Nord en longeant, en arrière de COMPIÈGNE, le front déjà stabilisé. Le 19, le Régiment ne comptait plus guère que 160 chevaux, tous les autres étant restés en route ou ayant été tués depuis le début de la campagne. Le 10ème Dragons va prendre part à la Course à la Mer.

 
 

Date de création : 26/04/2009 ! 16:50
Dernière modification : 07/02/2013 ! 22:05
Catégorie : JMO-1914 à 1919 - Année 1914
Page lue 1746 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !