Recherche
Abonnez-Vous
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
34 Abonnés
 ↑  
JMO-1914 à 1919
 ↑  
Découvrir
 ↑  
Amicale 45e RI
 ↑  
Historique du 45e RI
 ↑  
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER
Chantal KOOB/LEFIN
Paul LEFIN

 ↑  

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://45eri.lescahiersdhistoire.net/data/fr-articles.xml

Citations à l’Ordre de la Division   (53e D.I.R)

(1914 Août – 1915 Janvier)

 
 
28 Octobre  RAYNAUD  
 

Au cours d’une patrouille exécutée à proximité des tranchées occupées par l’ennemi et le sergent chef de patrouille ayant été tué, a continué la patrouille, a fait preuve d’un courage et d’un esprit offensif tout à fait digne d’éloges. A essuyé plusieurs coups de feu sans être atteint, a rapporté les renseignements demandés par le Commandant de compagnie.

 

6 Novembre NIEROZ - 2e classe

 

Envoyé en patrouille s’est avancé jusqu’à quelques mètres des tranchées allemandes, a essuyé plusieurs coups de feu à courte distance ; a fait souvent preuve de courage et d’énergie depuis le début de la campagne s’offrant spontanément pour remplir des missions périlleuses

 

                   FEUILLETTE Lucien - 2e classe

 

Pendant que sees camarades restés terrés dans les tranchées sous un violent bombardement d’obus explosifs, s’est levé pour déterrer trois de ses camarades blessés et enfouis dans la terre du parapet renversé. A été assez heureux pour sauver la vie à 2 d’entre eux.

 
 

15 Janvier    FOUCHET - Chef de bataillon

 

Arrivé au 45e le 29 septembre avec un renfort a toujours fait preuve d’une activité inlassable en se portant constamment aux endroits les plus exposés du front de son bataillon donnant ainsi le plus bel exemple de sang froid et de mépris du danger.

Frappé mortellement le 18 décembre à l’attaque de MAMETZ au moment où par sa présence dans les tranchées ennemies il soutenait l’ardeur et l’énergie de ses hommes.

 
                   GODARD - Adjudant
 

A l’attaque brusquée du 17 décembre et à la reprise du combat qui eut lieu 4 heures plus tard a fait preuve du plus grand entrain et du plus grand courage.

A été blessé à la tête de sa section.

 

                        BOTTIN Edmond -  Adjudant

 

Malgré la fusillade n’a pas hésité à parcourir un espace découvert de 200 mètres entre deux tranchées pour porter un ordre urgent alors qu’un itinéraire beaucoup plus long lui permettait de le faire en toute sécurité.

A été tué en arrivant au but.

 

                   DELEMAZURE - Sergent

 

Au combat du 17 décembre a courageusement entrainé sa section sous un feu violent de mousqueterie et de mitrailleuses

A été grièvement blessé
 
                   COUPEAU - Sergent
 

Au combat du 17 décembre a courageusement entrainé sa section sous un feu violent de mousqueterie et de mitrailleuses

A été grièvement blessé
 

                   MEYER Louis - 2e classe

 

A montré constamment au cours des combats le plus grand exemple d’énergie de bravoure et de dévouement se présentant spontanément pour toutes les missions périlleuses.

 

                   LÉZIARD Laurent - 2e classe

 

S’est porté en avant sous le feu afin d’essayer de ramener son adjudant qui gisait blessé devant les tranchées ennemies.

A été tué
 

                   BRIAND Pierre  - 2e classe

 

Etant de sentinelle au cours de la nuit du 19 au 20 Décembre et ayant été blessé, a refusa après un pansement léger d’aller au poste de secours en disant à son chef de section « Vous n’avez presque plus personne pour assurer le service des tranchées, j’irai me faire soigner demain »

 

                   JOUFAL Louis - 2e classe

 

S’est présenté spontanément pour aller couper avec des cisailles des fils de fer situés à 30 mètres des tranchées allemandes et malgré un feu violent d’infanterie adverse a réussi à couper quelques fils de fer. Blessé d’une balle à l’aine et étant rentré dans les tranchées refusa de se laisser panser. N’a rejoint le poste de secours que sur l’ordre du chef de bataillon.


Date de création : 10/08/2009 ! 15:07
Dernière modification : 10/08/2009 ! 15:07
Catégorie : JMO-1914 à 1919 - Année 1914
Page lue 1756 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !