Recherche
Abonnez-Vous
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
34 Abonnés
 ↑  
JMO-1914 à 1919
 ↑  
Découvrir
 ↑  
Amicale 45e RI
 ↑  
Historique du 45e RI
 ↑  
Nous Contacter
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Remerciements

Henri MOREL
Catherine DELAMARRE
Jacques LANGON
Vincent SCARNIET
Jacky TAVOLA
Jean Claude PONCET
Bernard DEVEZ
Jean François MARTIN
Stéphan AGOSTO
Rémi HEBERT
Marie France MULET
Catherine GOFFIN
Alain POISOT
Denis MILHEM
Vincent LE CALVEZ
Marc BENOIT
Marcel HOUYOUX
Xavier BOCE
Laurent SOYER
Odile TIZON
Marie-Jeanne TROUSSIERE
Daniel TILMANT
François VERMAUT
Benoît JEANSON
Pierre MASSAULT
Lionel LEMARCHANT
Yves VUILLIOT
Gérald SANTUCCI
Benoît VERGER
Chantal KOOB/LEFIN
Paul LEFIN

 ↑  

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://45eri.lescahiersdhistoire.net/data/fr-articles.xml

10 Novembre 1915


Le Régiment entier y compris la C.M. 8ème brigade est réuni au camp de Zeitenlick. Sa composition est la suivante :
1° -Voir le tableau d’encadrement et officiers
2° - Le tableau d’effectif.
La 8ème Compagnie rentre à Zeintenlick. Le Sous-Lieutenant Laire de cette Compagnie est évacué pour abcès dentaire.
Dans la soirée le Colonel reçoit l’ordre de départ. Les ordres suivants sont donnés pour la journée du 12.
Ordres d’opérations pour la journée du 12 Novembre 1915 :
Le Régiment quittera demain 12 Novembre Salonique à destination du front.
Embarquement par voie ferrée à la gare militaire.
Elément N°1 – E.M. – C.H.R. – Drapeau – 1 maréchal des logis – 2 cavaliers.
Effectifs 8 officiers – 222 hommes – 59 chevaux – 52 mulets – 23 voitures.
Commandement du détachement : Lieutenant De Lassus.
Heure de départ du train 06h00.
Eléments N°2 – 1er Bataillon – 1 maréchal des logis – 2 éclaireurs
Effectifs 16 officiers – 847 hommes – 21 chevaux – 39 mulets – 4 voitures.
Commandant du détachement : Commandant Olivier
Heure de départ du train 10h00.
Elément N° 3 – 2ème Bataillon – 1 maréchal des logis – 2 éclaireurs.
Effectif : 16 officiers – 856 hommes – 22 chevaux – 38 mulets – 4 voitures.
Commandant du détachement : Commandant Strauss.
Heure de départ du tain midi.
Eléments N°4 - 3ème Bataillon : 1 brigadier – 2 éclaireurs
Effectif : 17 officiers – 852 hommes- 22 chevaux – 38 mulets – 4 voitures.
Commandant de détachement : Commandant Baudoin
Heure de départ du tain 14h00
Eléments N°5 – C.M. 45e – C.M. 8ème Brigade
Effectif : 6 officiers, 321 hommes – 73 chevaux – 59 mulets – 4 voitures.
Commandant du détachement : Capitaine Py
Heure approximative du départ du tain 16h00
Troupe rendue à la gare deux heures à l’avance.

12 Novembre 1915


Départ des éléments aux heures fixées. Les trains suivent l’itinéraire : Salonique, Drmica, Rives du Vardar, Gjergjeli, Krivolak.
Arrivée à Krivolak des éléments     N°1 à 23h00
Idem                    N°2 à 03h00
Idem                    N°3 à 05h00
Idem                    N°4 à 09h00
Idem                    N°5 à 18h00
La C.M. Brigade n’a pu être embarquée, l’élément N° 5 ne comprend donc que la C.M. 45e
L’élément N°1 reste à Krivolak jusqu’au jour
Le Colonel téléphone à la Division à Kavardar pour demander des ordres.
Le 45e doit se rendre à Kavardar où il doit se rassembler.
En conséquence les éléments 1 et 2 quittent Krivolak à 05h00 et se mettent en route vers Kavardar par l’itinéraire Krivolak , Mégotin, Marena, Olisie, Kavardar.
Arrivée à Kavardar vers 14h00. Le bivouac est établi à l’est du village.
Le 2e Bataillon (Echelon N°3) arrive vers 15h00 «et s’établit également au bivouac.
Vers 18h00 arrivée du 3e Bataillon (Echelon N°4).
A 23h00 l’ordre d’opération pour la journée du 14 Novembre est communiqué.
La Division va s’établir sur le front Rosoman Kruzevica, Sirkoso, Nirzen, Débusta.
La 8e Brigade renforcée au groupe Ador tiendra avec le 148e la région Debrista, Nirzen, Kamendol avec détachement sur le Rajie.
Le 45e aura un Bataillon qui tiendra Sirkovo et y relèvera la Compagnie du 284 qui s’y trouve (1 Bataillon Olivier) 1 Compagnie de Bataillon Strauss (2e) tiendra Rosoman. Le reste du régiment disponible à proximité de la route au Nord du ruisseau descendant de Nirzey.
Le régiment rompra sans allumer de feu.
Bataillon Olivier et E.M.     à 00h30 le 14
Bataillon Strauss        à 00h45
Bataillon Baudoin         à 01h00
Chaque Bataillon suivi de son TC1
TC2 et T.R avec C.H.R. rendus à Vozarci à 06h00. Départ du Régiment dans les conditions fixées, le Colonel se rend à Vozarci pour y prendre les instructions du général de Brigade.
Itinéraire Kavardar, Vozarci, Croisie, Grand route, ruisseau de Mizen.
Arrivée vers 11h00. Le Bataillon Olivier se porte sur Sirkovo, il occupe le village par la 1ère Compagnie à Rosoman et s’établit avec le 3ème Bataillon et le Colonel sur le mouvement de terrain 800 m, à l’Est de la jonction de la Grand Route et du ruisseau de Mirzen
Un violent combat est engagé entre Sirkovo et Debrista. La 243e Brigade est fortement engagée. En raison de la pression exercée par le Bulgares, 3 Compagnies du Bataillon Baudoin sont mises à la disposition du Général de Brigade. Le Bataillon Strauss se tient prêt à intervenir dans la direction de la 243e Brigade engagée à Civeso.
Enfin de journée le combat diminue d’intensité. Nuit Calme. Pertes 3 blessés.

 

Noms

Grades

Tués

Blessés

Prisonniers

Disparus

Observations

Desmaretz

2° Classe

-

1

-

-

A Sircovo

Flamme

2° Classe

-

1

-

-

A Rosoman

Bureau

2° Classe

-

1

-

-

 

15 Novembre 1915


M. le Commandant Strauss est nommé au Commandement du 58eBataillon de Chasseur et rejoint immédiatement.
Le Capitaine Marlier commande provisoirement le Bataillon Vers10h00 l’ordre d’opération N°21 est communiqué :
Le 1er Bataillon (Bataillon Olivier est maintenu à Sirkovo
Le 45e doit relevé 2 Bataillons du 284e qui occupent l’un Krusevica, l’autre à 2km Sud-Est de Bicevo le bas
La relève doit être faite pendant la nuit du 15 au 16 Novembre 1915, après la soupe du soir.
Les éléments du 45e doivent être rendus à proximité des troupes à relever dans le courant de l’après-midi.
Les 2e et 3e Bataillons quittent le bivouac respectivement à 12h30 et 13h30 et par une marche défilée se rendent sur leurs emplacements.
Le 2e Bataillon est légèrement canonné.
Le Colonel remplace le Colonel Commandant le 284e à son P.C. La relève des 2 Bataillons se fait dans de bonnes conditions pendant la nuit.
Nuit calme, les Bulgares ne tirent pas, pertes 2 blessés.

 

Noms

Grades

Tués

Blessés

Prisonniers

Disparus

Observations

Grignon

2° Classe

-

1

-

-

 

Margot

2° Classe

-

1

-

-

 

 

16 Novembre 1915

Mêmes emplacements que ci-dessus. Des patrouilles sont envoyées dans le ravin vers Cicevo et vers Krusevica, elles rapportent un assez grand nombre de fusils Bulgares et quelques documents. L’ennemi s’est replié et n’occupe les deux villages que par quelques patrouilles. Journée calme. Vers 19h00, le Général de Brigade avise le Colonel que le 148e ayant reconnu que les Bulgares occupent faiblement les crêtes de Nirzey, fera dans la nuit une tentative pour s’en emparer. Le Bataillon Olivier devra donc suivre le mouvement du Bataillon de droite du 148e et se tenir en liaison. Vers 23h00, le Bataillon Berecki du 148e se porte en avant et s’établit a environ 60 m en avant. Le Bataillon Olivier suit et la compagnie de gauche progresse d’environ 100 m. Nuit calme  - Pertes : 2 tués 2 blessés

 

Noms

Grades

Tués

Blessés

Prisonniers

Disparus

Observations

Wargny

2° Classe

1

-

-

-

 

Raynaud

Caporal

1

-

-

-

 

Terrien

2° Classe

-

1

-

-

 

Leturcq

2° Classe

-

1

-

-

 

 

17 Novembre 1915


Patrouilles dans la matinée vers Cicevo et Kruzevica, elles rapportent des armes et des documents trouvés sur des cadavres. Le terrain en avant de ces deux villages est jonché de 4 ou 500 cadavres ennemis et d’une grosse quantité d’armes et d’équipements. Journée calme. La Capitaine Py commandant la C.M. est désigné pour prendre le commandement du 2e Bataillon. Pertes : 1 blessé.

18 Novembre 1915


Nuit matinée calmes. Patrouilles au jour. L’ennemi ne se montre toujours pas. Quelques détachements seulement circulent dans Cicevo et Cruzevica. Vers 18h00. Le Colonel est prévenu verbalement qu’il doit se tenir prêt à un retrait éventuel et à un déplacement des Bataillons. Cependant nuit calme aucun incident. Arrivé de la C.M.B. Les relèves et les remplacements qu’elles devaient opérer et occuper sont annulés en raison du départ possible.
Pertes : 1 blessé

 

Noms

Grades

Tués

Blessés

Prisonniers

Disparus

Observations

Le Dû

Sergent

-

1

-

-

 

Nicolas

Caporal

-

1

-

-

 

 


Date de création : 05/05/2009 ! 11:39
Dernière modification : 07/08/2009 ! 13:59
Catégorie : JMO-1914 à 1919 - Campagne d'Orient
Page lue 2154 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !